LE COLLECTIF DE LA SOCIÉTÉ CIVILE A PARTAGÉ SES VŒUX AVEC LES GRENOBLOIS

LE COLLECTIF DE LA SOCIÉTÉ CIVILE A PARTAGÉ SES VŒUX AVEC LES GRENOBLOIS

Nous ne sommes pas ici pour gagner quoi que ce soit, mais pour faire gagner Grenoble”. 
L’alternative de la Société Civile, le projet du collectif de la Société Civile sont indispensables à la cité, sinon c’est l’appauvrissement généralisé et le déclassement qui attendent la capitale des Alpes”. 

LE PROJET LE PLUS ÉCOLOGIQUE 
Notre projet est le plus écologique, le plus respectueux de la planète, le plus attractif pour la ville et son développement, le seul qui soit financé, le seul qui permettra de rétablir la sécurité à laquelle chaque Grenoblois à droit”.

Avec chacune de nos propositions c’est une ville à vivre, plus verte, plus accessible, avec moins de pollution, en développement, vivante, propre, embellie, avec des quartiers requalifiés , équilibrés au lieu d’être relégués et ghettoïsés”.

C’est par ces mots qu’Alain Carignon a présenté les vœux du collectif de la Société civile aux grenoblois jeudi soir. Souhaitant ” un Grenoble à la culture diversifiée et foisonnante, ou le sport est privilégié, dont le patrimoine et les équipements publics sont debout, une ville positive ou la solidarité est assurée et les droits et devoirs respectés par chacun 

Une ville dont les élus acceptent de rendre le pouvoir aux citoyens afin qu’ils décident eux mêmes de leur avenir au lieu de cette confiscation maladive à laquelle nous avons assisté pendant ce mandat avec la tricherie permanente des fausses participations.

LE PROJET DOIT DEVENIR CELUI DE TOUS LES GRENOBLOIS
Pour Alain Carignon ”ce projet c’est le votre. Il doit devenir celui de tous les grenoblois. Ils doivent l’amender, le corriger, le compléter le modifier. Pour le défendre, pour en débattre vous êtes invincibles. Votre conviction est votre seule carapace, votre unique bouclier face aux rumeurs, aux calomnies, à la honte des officines municipales, des faux comptes, de l’anonymat et de la délation organisés sur les réseaux sociaux qui répandent la haine au lieu d’accepter le débat à visage découvert. Vous allez les pulvériser”.

”VOUS ÊTES INVINCIBLES”
Vous êtes invincibles et chacun d’entre vous doit ressentir comme un devoir, comme un honneur, comme une tâche à laquelle il n’a pas le droit moral de s’échapper s’il aime Grenoble , de convaincre, d’agréger, de faire participer, partager notre diagnostic sur la ville et nos solutions pour en sortir à un grenoblois supplémentaire chaque jour”.

” RENVERSER LA TABLE ENSEMBLE”
Faisant appel aux ” citoyens, associatifs, commerçants, artisans, employés, ouvriers, professions libérales, fonctionnaires, intervenants dans la culture, la solidarité ou le sport, l’éducation populaire, scientifiques, chercheurs, chefs d’entreprises, retraités, cadres que sais-je ? pour renverser la table ensemble.

En conclusion Alain Carignon a lancé ” 2019 est l’année de l’élan vers la victoire. Grenoble doit compter sur chacun de vous, individuellement pour la faire gagner. Et n’en doutez pas. Grenoble peut compter sur mon engagement total , corps et âme, pour la faire gagner” .

Environ 500 grenoblois ont pu participer aux voeux de la société civile jeudi soir, une centaine contraints de faire demi tour les salles étant combles, le collectif les remerçiant de leur mobilisation et leur pésentant ses excuses. Ils avaient été organisés “au Siège” un établissement qui participe de l’histoire de la ville, menacé par la municipalité Piolle en solidarité avec son gérant, Jocelyn Zittel.

La mobilisation forte témoigne de la large prise de conscience des grenoblois à l’égard du bilan de la municipalité Piolle. Le désir d’alternance est le plus fort. Visiblement tous les quartiers étaient représentés. Toutes les couches de la population, tous les ages.

LES VISAGES REFLÉTAIENT LA DIVERSITÉ DE LA VILLE 
De Villeneuve à la Presqu’ile en passant par le centre ville, les visages reflétaient cette diversité qui fait la richesse et le force de la ville, qu’Eric Piolle a transformé en faiblesse. On pouvait discuter aussi bien Nathalie Béranger et Catherine Bolze Conseillères Régionales qu’avec Denis Setboune responsable des médiateurs de nuit à Villeneuve ou avec les champions sportifs Moustapha Essaid et Hussein Bayram.

UN COLLECTIF DÉVOUÉ ET EFFICACE 
On pouvait croiser Loïck et Anne Roche mais aussi Daniel Huillier le Président de Résistance Unie ou le médiatique avocat Bernard Boulloud  tandis que Romain Branche, Dominique Spini, Danièle Fodil , Jacqueline Girard , Isabelle Pelloux-Gervais, Hoang Chheng s’affairaient à accueillir les invités du mieux possible. De leur côté Adrien Fodil et Jean-Luc Rizzi avaient mis en place avec leur équipe une organisation s’appuyant sur notre collectif dévoué avec notamment Stéphane Tournier et beaucoup d’autres. Un début d’année en fanfare .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.