L ‘OPINION :  « UN DAVOS de L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE à GRENOBLE »

L ‘OPINION : « UN DAVOS de L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE à GRENOBLE »

Sous la plume de Ludovic Vigogne le journal, ” L’Opinion” du 12 août dresse un état des lieux de la campagne électorale des municipales. Il cite Alain Carignon qui rappelle nos propositions  « Les Grenoblois attendent d’abord des solutions pour demain » .Il veut d’abord « rattraper le retard en matière de transition écologique. » Pour cela, il propose de mettre en place un monorail à propulsion solaire et électrique pour desservir l’agglomération (« Dans les années quatre-vingt, on a innové avec le tramway ; on était parmi les premiers », rappelle-t-il), de faire de la Bastille, qui domine le centre-ville, « la montagne de la biodiversité »… Son autre priorité est l’innovation. « C’est l’ADN de la ville », argue Alain Carignon. Il entend proposer à Emmanuel Macron de créer à Grenoble un Davos de l’intelligence artificielle, « comme quand on a amené le Synchrotron en 1984 ». 

Le collectif de la société civile juge que les enjeux économiques, éthiques, philosophiques, juridiques … que pose le développement de l’intelligence artificielle et l’absence d’Europe dans ce domaine nécessitent d’intervenir . Grenoble qui bénéficie de Start Up reconnues dans ce domaine peut jouer ce rôle d’incubateur et d’échanges Européen . Alain Carignon  cite le Synchrotron car avec son arrivée notre ville s’est confortée à l ‘échelle internationale.

Grenoble a besoin de changer d’image. Elle doit être citée pour sa capacité à incarner l’avenir. La ville doit préempter ce secteur et devenir le creuset ou ce futur se réfléchit. Au sein du collectif c’est Bernard Guidon, Ex Vice Président de Hewlett Packard Californie qui suit ce dossier .

https://www.lopinion.fr/edition/politique/grenoble-voyages-dans-temps-l-insubmersible-alain-carignon-194784?uid=NTQ2Mw%3D%3D

Par ailleurs  pour les municipales “C’est un match à trois qui se profile : outre Eric Piolle, la députée LREM Emilie Chalas a été officiellement désignée candidate, mi-juillet” note le journaliste.

Alain Carignon constate : « Médiocrité de gestion et absence d’imagination. Aujourd’hui, Grenoble est la première pour l’impôt sur les ménages, le taux de taxe foncière, la baisse de la valeur des biens, pour sa densification, hors région parisienne. Elle est la cinquième agglomération de France pour le temps perdu dans les embouteillages. Tout cela produit des effets délétères sur l’attractivité, la pollution. Eric Piolle est un dogmatique. »

Ludovic Vigogne retient aussi certaines de nos propositions à savoir que « tous les quartiers aient un tiers de HLM, un tiers de copropriété, un tiers de services municipaux et para-municipaux installés dans des logements afin de créer une vraie mixité ». Il souhaite même que le maire s’installe également dans un HLM. »

 

En matière de transparence « parce qu’il se sait attendu sur ce terrain » le journaliste cite les mesures concrètes du collectif de la société civile: “présidence de la commission d’appel d’offres par un magistrat, publication en temps réel des dépenses des élus…”

Pour le collectif : Romain BRANCHE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.