INCENDIE DE L’HÔTEL DE VILLE : ALAIN CARIGNON INTERPELLE ERIC PIOLLE

INCENDIE DE L’HÔTEL DE VILLE : ALAIN CARIGNON INTERPELLE ERIC PIOLLE

Communiqué d’Alain Carignon 
Candidat à la Mairie de Grenoble

le 30 septembre 2019

photo le DL/D M

L’incendie de l’hôtel de ville qui n’a heureusement pas fait de victimes révèle à nouveau l’irresponsabilité de la municipalité qui met en danger les personnes et sacrifie le patrimoine des Grenoblois.
En avril 2017 la commission de sécurité émettait « un avis défavorable à la poursuite du fonctionnement «  de la Mairie.
En septembre 2018 la Chambre régionale des comptes  faisait figurer dans ses recommandations de «  procéder à une étude chiffrant le coût de mise aux normes de l’hôtel de ville et établir sans délais la programmation des investissements correspondants ».

L’article L243-9 du code des juridictions financières fait obligation au Maire de rendre compte un an après de la mise en oeuvre des recommandations.

Je demande à Eric Piolle de communiquer aux Grenoblois les mesures qu’il a pris conformément à ses obligations.

L’esbrouffe de la communication municipale ne peut pas cacher la réalité de la situation financière catastrophique de la ville qui lui interdit d’assumer l’essentiel de ses tâches. Elle ne lui permet pas non plus de tenir dans une position de déni jusqu’en mars prochain. Plus que jamais notre projet de restructuration, de répartition des services et des élus dans les quartiers sont d’actualité. Il prévoit d’utiliser la salle des délibérations de la Métropole pour les séances du conseil municipal de Grenoble dans le cadre d’une économie de moyens.

L’actualité dramatique contraint les élus actuels de commencer à appliquer notre programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.