DISPARITION DE PIERRE GASCON : ALAIN CARIGNON TEMOIGNE

DISPARITION DE PIERRE GASCON : ALAIN CARIGNON TEMOIGNE

Pierre Gascon : la résistance, l’honneur, l’élégance.

Je suis très ému d’apprendre le décès de Pierre Gascon qui semblait insubmersible.

Lui qui avait affronté l’engagement dans la résistance, la mort de son père en déportation à ses côtés et construit ensuite une existence de dignité, de fidélité et d’honneur paraissait de la race qui ne s’incline jamais.

A côté de sa vie d’entrepreneur, il a toujours servi l’intérêt général à travers ses engagements politiques, professionnels et électifs. J’ai eu la chance de bénéficier de sa participation active dès les années 80 et ensuite, en aucune circonstance, son soutien ne m’a manqué.

Il a été un Premier Adjoint au Maire exemplaire, gérant l’administration communale avec une autorité acceptée de tous et un sens de l’humain apprécié des employés municipaux. Sous sa direction, la ville a vécu une période bénie de son fonctionnement, élu et personnel étant tournés vers le service des Grenoblois.

Pierre Gascon a été associé à chacune de nos grandes conquêtes du Synchrotron au Musée, en passant par l’implantation de ST Micro, au lancement des deux premières lignes de tram et, évidemment, à la création du Musée de la Résistance et de la Déportation de la rue Hébert, attendu depuis si longtemps par les résistants et les déportés.

Il a fait face ensuite et vaincu avec une force qui fait mon admiration les attaques judiciaires de ses adversaires politiques qui n’ont pas eu la décence de respecter ses engagements et son grand âge et qui ne l’ont pas épargné.

Il s’est dévoué jusqu’au bout au devoir du partage de la mémoire en multipliant les prises de parole dans les établissements scolaires jusqu’à son dernier souffle et encore ces derniers jours à Champollion.

Je peux témoigner qu’en toutes les circonstances traversées ensemble Pierre Gascon a fait preuve d’une élégance, d’un détachement apparent, d’une hauteur de vue qui semait loin les médiocres. Jamais il n’a fait la moindre allusion à son expérience de l’horreur, même si on pouvait lire dans son attitude qu’il était désormais à l’abri de toutes les petitesses. Jeudi, j’ai eu la chance de le voir longuement encore en forme, aux côtés de son épouse, et nous n’avons parlé que de l’avenir de Grenoble qui le passionnait.

Avec simplicité et dignité, il m’a simplement fait part de son incertitude de pouvoir m’accompagner jusqu’à la prochaine échéance. Je pense fortement à Janine son épouse et à toute sa famille, à la douleur de laquelle je m’associe.

One Reply to “DISPARITION DE PIERRE GASCON : ALAIN CARIGNON TEMOIGNE”

  • FODIL Adrien

    By FODIL Adrien

    Aujourd’hui est un triste jour car notre cher et regretté ami Pierre Gascon nous a quitté dans sa 97ème année. Président de l’UNADIF, il n’a cessé depuis sa libération des camps nazis, de se battre pour la mémoire de ceux qui n’en sont pas revenus. Il y a 15 jours nous avons partagé avec lui la galette des rois et longuement parlé des municipales de 2020 tant il était désireux de voir Grenoble à nouveau reconquises par Mr Alain Carignon.
    Bien affectueuses pensées à Janine sa chère épouse, à ses enfants et petits enfants qu’il adorait.
    Qu’il repose en paix.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.