CONSEIL MUNICIPAL : QUESTION ORALE À ÉRIC PIOLLE

CONSEIL MUNICIPAL : QUESTION ORALE À ÉRIC PIOLLE

Deux importantes Unions de Quartiers, du centre-ville et Championnet, riveraines des aménagements réalisés pour les autoroutes à vélo, fortement représentatives des habitants vous ont adressé un dossier avec trois propositions urgentes à mettre en œuvre avant la fin de votre mandat.
Elles rappellent qu’une concertation aurait permis d’éviter bien des problèmes.
L’absence d’étude d’impact préalable n’a pas permis de mesurer les conséquences catastrophiques du plan de circulation sur l’emploi avec des centaines de postes supprimés dans le commerce, sur les commerces eux-mêmes mis en grande difficultés pour la plupart et sur la pollution puisque des milliers de Grenoblois, selon ATMO, supportent une pollution supérieure à celle qu’ils supportaient avant votre plan.
Ma question concerne les trois mesures préconisées par les deux Unions de quartiers pour améliorer la situation à défaut de la changer par des actions peu onéreuses et dans le temps permis par la fin de votre mandat.
Elles proposent que, comme à Nantes par exemple, les voitures puissent emprunter la voie bus du bd Agutte Sembat-Lyautey-Rey, d’ajouter un marquage au sol qui appelle les cyclistes à modérer leur allure et leur rappelle qu’au centre-ville les piétons sont prioritaires, et enfin d’uniformiser les bordures des voies cyclables en les rabotant de 5 à 7 cm de hauteur.

Je vous ai adressé leur dossier et je vous serais reconnaissant de bien vouloir informer le Conseil Municipal de la suite que vous souhaitez accorder à ces propositions.

#Carignon2020 #Grenoble #SocieteCivileGrenoble #ConseilMunicipalGrenoble #CMGrenoble #UHCV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.