ALAIN CARIGNON SUR TV GRENOBLE “IL FAUT RÉINVENTER UN NOUVEAU GRENOBLE”

ALAIN CARIGNON SUR TV GRENOBLE “IL FAUT RÉINVENTER UN NOUVEAU GRENOBLE”

Alain Carignon a porté sur Telegrenoble les propositions du collectif de la société civile en répondant aux questions de Christophe Revil. Il a insisté à plusieurs reprises sur la qualité des membres du collectif, leur travail sur les différents thèmes qui déterminent l’avenir de Grenoble.

Les propositions concernent la situation financière de Grenoble, la nouvelle politique de la ville, l’économie , la sécurité, les mobilités.

Une émission à voir  pour comprendre les enjeux et connaître les solutions proposées par la Société Civile.

Retrouver ci dessous l’émission RéCap INFO

 

 

ALAIN CARIGNON SUR FRANCE BLEU ISERE ” LE RASSEMBLEMENT C’EST LE COLLECTIF DE LA SOCIÉTÉ CIVILE”

ALAIN CARIGNON SUR FRANCE BLEU ISERE ” LE RASSEMBLEMENT C’EST LE COLLECTIF DE LA SOCIÉTÉ CIVILE”

 

Invité de Nicolas Crozel, sur France Bleu Isère Alain Carignon était visiblement en pleine forme pour répondre en direct aux questions incisives du journaliste ce matin à 7 h50

Une occasion de rappeler quelques vérités :

  • Nous sommes dans le temps de la construction d’un projet avec les grenoblois, quartier par quartier, à découvert et nous sommes les seuls à être à découvert”
  • Notre objectif est de mettre fin à l’asphyxie de l’agglomération grenobloise et de requalifier Grenoble”
  • ” le rassemblement c’est le collectif de la société civile”
  • Les grenoblois ressentent ce que les chiffres disent : nous sommes les premiers pour l’insécurité pour les agressions violentes et les vols à la tire selon le Ministère de l’intérieur”
  • Les premiers de France pour l’impôt sur les ménages, les premiers pour la baisse de la valeur des biens, les premiers pour la bétonisation”
  • Ce n’est pas du Grenoble Bashing , ce n’est pas Grenoble, c’est le bilan d’Eric Piolle”
  • “Il y a un rejet de sa politique, de ses méthodes et de ses résultats”
  • Nous sommes tous d’accord pour construire une ville apaisée , une ville qui réussisse la transition écologique, une ville qui sauvegarde la planète mais lui, ses méthodes et ses résultats aboutissent au contraire”
  • C’est plus 15 % de pollution sur les grands boulevards et le bd Gambetta”
  • Nous avons déclaré dès le départ que nous ne demanderions l’investiture d’aucun parti politique”
  • Nous ne sommes pas dans ces politicailleries nous ne sommes pas dans ces magouilles, le rassemblement c’est le collectif de la société civile qui part de la base des grenoblois”
  • Nous n’avons pas à vivre ce que les candidats de la République en Marche ont à vivre, attendre d’une commission nationale d’investiture à Paris de savoir qui sera désigné comme l’éventuel Maire de Grenoble”
  • Nous n’avons pas à vivre la pathétique course d’Eric Piolle qui est en train de courir après les chapelles de l’extrême gauche et de la gauche pour savoir comment construire une coalition pour se sauver d’une situation difficile”

  • Nous proposons un monorail a propulsion solaire et électrique entre Voreppe et Crolles avec de grands parkings de dissuasion afin qu’on puisse à nouveau pénétrer dans Grenoble”
  • Nous voulons que l’agglomération redevienne première et pionnier dans ces domaines”
  • Les soubresauts de la politique ne nous concernent pas. Notre projet aura besoin de l’attention du Président de la République Emmanuel Macron, du soutien du gouvernement d’Edouard Philippe, du soutien de Laurent Wauquiez qui demeurera le Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, des parlementaires LREM qui seront toujours là après les élections municipales parce que le projet de Grenoble devra être soutenu par toutes les forces qui veulent préparer l’avenir de la ville”

Pour le collectif : Romain BRANCHE

BURKINI : L’IRRESPONSABILITÉ COUPABLE D’ERIC PIOLLE

BURKINI : L’IRRESPONSABILITÉ COUPABLE D’ERIC PIOLLE

Le 22 mai 2019

 

Alain Carignon dénonce le comportement d’Eric Piolle dans la gestion de l’affaire des burkinis dans les piscines municipales de Grenoble.

Cinq jours après l’intrusion d’un groupe de femmes intégristes imposant le burkini dans les piscines municipales, après avoir enjoint aux maitres-nageurs de ne pas faire respecter le règlement d’hygiène, le Maire de Grenoble réagit en mettant dos à dos les tenants d’un islamisme radical et ceux qui le combattent. Il annonce vouloir «un dialogue serein, en bonne intelligence » avec la porte-parole de cette opération qui a publié des posts révoltants sur les attentats de Charlie Hebdo.

Cette confusion des principes démontre que le dérèglement municipal est à son comble.

Je condamne cette irresponsabilité coupable dont la raison cachée est un clientélisme exacerbé qui détruit Grenoble. J’appelle tous les républicains attachés à la laïcité, aux valeurs communes de la République à construire une ville au destin collectif, sur la base de règles communes qui s’appliquent à chacun quelle que soit son origine ou sa religion. Ces graves débordements démontrent l’urgence de ce nouveau départ.

BURKINI : ÉRIC PIOLLE DOIT STOPPER SES DÉRIVES.

BURKINI : ÉRIC PIOLLE DOIT STOPPER SES DÉRIVES.

Communiqué de presse d’Alain Carignon

Le 20 mai 2019

Burkini : Éric Piolle doit stopper ses dérives

 

Alain Carignon réagit à l’acceptation par Éric Piolle du burkini dans les piscines municipales de Grenoble.

La provocation organisée par des tenants de l’islamisme intégriste constitue une dérive supplémentaire, qui dégrade encore le vivre ensemble à Grenoble. Il n’y a évidemment aucune discrimination à faire respecter un règlement d’hygiène, qui s’applique à tous quel que soit son sexe et sa religion. La technique du morcellement de la société, que favorise systématiquement la municipalité en soutenant toutes les revendications individuelles afin de satisfaire des clientèles, exacerbe les tensions, élimine tout sentiment d’appartenance et de destin collectif. Elle produit ce Grenoble sous tension, que les Grenoblois vivent au quotidien.

Mais en dépassant les bornes républicaines, tolérant ces excès et pratiquant ce clientélisme dangereux, Eric Piolle ne rend service à personne : ni aux musulmans, ainsi instrumentalisés, ni aux femmes d’ici et d’ailleurs qui luttent pour leur liberté, ni à la ville qui voit son image nationale encore dégradée alors qu’elle est en danger en matière d’attractivité. Il doit stopper vite ces dérives, revenir à la raison afin de ne pas laisser une ville à la dérive et dans l’affrontement à la fin de son mandat.

 

BÉTONISATION : LE COLLECTIF RAPPELLE ERIC PIOLLE À LA RAISON.

BÉTONISATION : LE COLLECTIF RAPPELLE ERIC PIOLLE À LA RAISON.

Avec les travaux menés pour l’élargissement de l’A480, ce sont encore 6 hectares d’espaces boisés qui partent en fumée. La politique de betonisation menée par la municipalité Piolle jusqu’alors n’a fait que réduire la part d’espace vert par habitants à Grenoble en la portant aujourd’hui à moins de 12 m2.

Le collectif rappelle à la raison le maire et lui demande quel programme immobilier il a choisi d’abandonner pour compenser cette perte d’espace vert.

 

 

Dans cette vidéo, Alain CARIGNON, porte cette interrogation pour le collectif.

Pour le collectif : Romain BRANCHE

L’ÉMISSION “DIMANCHE EN POLITIQUE” DU 10/03/19 AVEC ALAIN CARIGNON.

L’ÉMISSION “DIMANCHE EN POLITIQUE” DU 10/03/19 AVEC ALAIN CARIGNON.

Dimanche 10 mars Alain CARIGNON était l’invité de “Dimanche en Politique” sur France 3 ALPES.

Alain CARIGNON est venu proposer des solutions concrète pour “re-faire” de GRENOBLE une ville à vivre.

“Ce n’est pas un projet de partis c’est un projet de construction avec et pour les grenoblois.”

Les propositions qui on été formulées sont de bon sens et sont issues des débats de la société civile pour l’alternance.

NOUS VOULONS REQUALIFIER LES QUARTIERS

Alain Carignon a plaidé pour la requalification des quartiers avec 1/3 HLM, 1/3 copropriétés et 1/3 activités ”

Sur la sécurité, il faut rompre avec cette politique d’échec mise en place par Eric PIOLLE,  nous voulons mettre en place des dispositifs sécuritaires, des parc avec une police montée, nous voulons des caméras avec une surveillance 24h/24.

Nous voulons installer tous les services dans les quartiers.

Nous voulons également mettre en place une logique d’attribution des logements sociaux et expulser les personnes condamnées pour trafic de drogue.

NOUS VOULONS DEVENIR UN MODÈLE ÉCOLOGIQUE FRANÇAIS AVEC LES GRENOBLOIS.

Les grenoblois doivent co-construire leur avenir avec la société civile pour ensemble retrouver de la cohérence non punitive, qui marie le commerce, les habitants, les espaces verts et la lutte contre la pollution.

NOUS VOULONS APPLIQUER LA TRANSPARENCE 

En matière d’appel d’offre publique notamment, la transparence sera de mise, les appels d’offres seront ouverts.

Un ancien magistrat François BERNAUD en sera le garant pour le collectif de la société civile.

Bon visionnage.

Pour le collectif : Romain BRANCHE

ALAIN CARIGNON INVITÉ DE FRANCE 3 DIMANCHE 10 MARS 2019

ALAIN CARIGNON INVITÉ DE FRANCE 3 DIMANCHE 10 MARS 2019

Alain CARIGNON est l’invité de « Dimanche en politique » ce dimanche 10 mars 2019, à 11h30 sur FR3 Alpes.

Pour France 3  « à un an de l’élection, c’est sans nul doute autour de lui que la campagne pour les Municipales de 2020 va se cristalliser. Autour de sa ligne politique, de ses propositions… »

Notant «  en se plaçant ainsi en dehors du jeu traditionnel des partis, Alain Carignon espère sans doute rompre avec « l’ancien monde » politique » (…)  en déclarant ainsi et aussi tôt son envie d’indépendance, il entend imposer sa propre stratégie à son camp »

Pour France 3  Alain Carignon a «  une stratégie du « en même-temps » digne de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron : ne pas fâcher son parti tout en s’en détachant au maximum (…)  jouer la carte de la modernité… S’il n’a pas encore prononcé officiellement sa candidature, celle-ci ne fait donc plus aucun doute. La stratégie est déjà en place. Et elle risque fort de secouer la droite locale. En cela, Alain Carignon reste fidèle à lui-même. Lui qui a toujours aimé jouer les trublions au sein de sa famille politique »

En réponse à une question de  à France 3  Alain Carignon annonce que la société civile ne demandera aucune investiture à un parti politique.

Si vous recevez la télévision via une Box ,Adsl Fibre ou Parabole voici les numéros des chaines  pour recevoir le programme de France 3 Alpes

 

Free          canal 301

Orange     canal 301

SFR.          canal 431

Bbox Bouyghes Canal 470

Numericable la Box  Canal 910

Canal +Sat            Canal 350

 

Pour le collectif : Romain BRANCHE.

GYMNASE LES TREMBLES, LE COLLECTIF VEUT UN SERVICE SÉRIEUX ET DE QUALITÉ.

GYMNASE LES TREMBLES, LE COLLECTIF VEUT UN SERVICE SÉRIEUX ET DE QUALITÉ.

Pour développer l’esprit d’equipe, la cohésion quoi de mieux que le sport ?

Au Gymnase des trembles le sport devient impraticable par temps de pluie car le toit est en mauvais état et laisse passer l’eau.

Le collectif de la société civile de Grenoble veux un service de qualité en ce qui concerne les équipements sportifs, surtout dans une ville où les impôts sont les plus élevés de France.

Par la voix d’Alain CARIGNON, découvrez nos propositions.

Pour le collectif. : Romain BRANCHE.

PARC HENRY TARZE : LE COLLECTIF VEUT SAUVER UN JARDIN.

PARC HENRY TARZE : LE COLLECTIF VEUT SAUVER UN JARDIN.

La municipalité désire malheureusement construire encore au cœur de Jean Macé en bordure de la résidence des Fleurs.

Le parc Henri Tarze qui n’est toujours pas dépollué devrait être livré lui aussi à la promotion immobilière comme toute la ville.
Dans le cadre de la reconquête des espaces verts le collectif de la société civile pour l’alternance fait figurer dans son projet la sauvegarde de cet espace et l’aménagement d’un jardin.

Dans une vidéo réalisée sur place Alain Carignon rappelle cet engagement.

Pour le collectif : Romain BRANCHE

RASSEMBLEMENT CONTRE L’ANTISÉMITISME : ALAIN CARIGNON ET LE COLLECTIF DE LA SOCIÉTÉ CIVILE APPELLENT À DÉFILER.

RASSEMBLEMENT CONTRE L’ANTISÉMITISME : ALAIN CARIGNON ET LE COLLECTIF DE LA SOCIÉTÉ CIVILE APPELLENT À DÉFILER.

Alain Carignon appelle les Grenoblois à s’associer au rassemblement silencieux, sans signe d’appartenance politique ou associative qui aura lieu ce mardi 19 février à 18h30, place de Verdun à Grenoble, à l’initiative de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) de Grenoble Isère.

On ne peut pas continuer à tolérer cette montée de l’antisémitisme, et tous les démocrates doivent se mobiliser afin de refuser la banalisation de la haine. Cette manifestation au lendemain des obsèques de Pierre Gascon qui a témoigné jusqu’au bout,  se situe dans la continuité de son combat.

Pour le collectif : Romain BRANCHE.