BURKINI : ÉRIC PIOLLE DOIT STOPPER SES DÉRIVES.

BURKINI : ÉRIC PIOLLE DOIT STOPPER SES DÉRIVES.

Communiqué de presse d’Alain Carignon

Le 20 mai 2019

Burkini : Éric Piolle doit stopper ses dérives

 

Alain Carignon réagit à l’acceptation par Éric Piolle du burkini dans les piscines municipales de Grenoble.

La provocation organisée par des tenants de l’islamisme intégriste constitue une dérive supplémentaire, qui dégrade encore le vivre ensemble à Grenoble. Il n’y a évidemment aucune discrimination à faire respecter un règlement d’hygiène, qui s’applique à tous quel que soit son sexe et sa religion. La technique du morcellement de la société, que favorise systématiquement la municipalité en soutenant toutes les revendications individuelles afin de satisfaire des clientèles, exacerbe les tensions, élimine tout sentiment d’appartenance et de destin collectif. Elle produit ce Grenoble sous tension, que les Grenoblois vivent au quotidien.

Mais en dépassant les bornes républicaines, tolérant ces excès et pratiquant ce clientélisme dangereux, Eric Piolle ne rend service à personne : ni aux musulmans, ainsi instrumentalisés, ni aux femmes d’ici et d’ailleurs qui luttent pour leur liberté, ni à la ville qui voit son image nationale encore dégradée alors qu’elle est en danger en matière d’attractivité. Il doit stopper vite ces dérives, revenir à la raison afin de ne pas laisser une ville à la dérive et dans l’affrontement à la fin de son mandat.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.