ALAIN CARIGNON SUR FRANCE BLEU ISERE ” LE RASSEMBLEMENT C’EST LE COLLECTIF DE LA SOCIÉTÉ CIVILE”

ALAIN CARIGNON SUR FRANCE BLEU ISERE ” LE RASSEMBLEMENT C’EST LE COLLECTIF DE LA SOCIÉTÉ CIVILE”

 

Invité de Nicolas Crozel, sur France Bleu Isère Alain Carignon était visiblement en pleine forme pour répondre en direct aux questions incisives du journaliste ce matin à 7 h50

Une occasion de rappeler quelques vérités :

  • Nous sommes dans le temps de la construction d’un projet avec les grenoblois, quartier par quartier, à découvert et nous sommes les seuls à être à découvert”
  • Notre objectif est de mettre fin à l’asphyxie de l’agglomération grenobloise et de requalifier Grenoble”
  • ” le rassemblement c’est le collectif de la société civile”
  • Les grenoblois ressentent ce que les chiffres disent : nous sommes les premiers pour l’insécurité pour les agressions violentes et les vols à la tire selon le Ministère de l’intérieur”
  • Les premiers de France pour l’impôt sur les ménages, les premiers pour la baisse de la valeur des biens, les premiers pour la bétonisation”
  • Ce n’est pas du Grenoble Bashing , ce n’est pas Grenoble, c’est le bilan d’Eric Piolle”
  • “Il y a un rejet de sa politique, de ses méthodes et de ses résultats”
  • Nous sommes tous d’accord pour construire une ville apaisée , une ville qui réussisse la transition écologique, une ville qui sauvegarde la planète mais lui, ses méthodes et ses résultats aboutissent au contraire”
  • C’est plus 15 % de pollution sur les grands boulevards et le bd Gambetta”
  • Nous avons déclaré dès le départ que nous ne demanderions l’investiture d’aucun parti politique”
  • Nous ne sommes pas dans ces politicailleries nous ne sommes pas dans ces magouilles, le rassemblement c’est le collectif de la société civile qui part de la base des grenoblois”
  • Nous n’avons pas à vivre ce que les candidats de la République en Marche ont à vivre, attendre d’une commission nationale d’investiture à Paris de savoir qui sera désigné comme l’éventuel Maire de Grenoble”
  • Nous n’avons pas à vivre la pathétique course d’Eric Piolle qui est en train de courir après les chapelles de l’extrême gauche et de la gauche pour savoir comment construire une coalition pour se sauver d’une situation difficile”

  • Nous proposons un monorail a propulsion solaire et électrique entre Voreppe et Crolles avec de grands parkings de dissuasion afin qu’on puisse à nouveau pénétrer dans Grenoble”
  • Nous voulons que l’agglomération redevienne première et pionnier dans ces domaines”
  • Les soubresauts de la politique ne nous concernent pas. Notre projet aura besoin de l’attention du Président de la République Emmanuel Macron, du soutien du gouvernement d’Edouard Philippe, du soutien de Laurent Wauquiez qui demeurera le Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, des parlementaires LREM qui seront toujours là après les élections municipales parce que le projet de Grenoble devra être soutenu par toutes les forces qui veulent préparer l’avenir de la ville”

Pour le collectif : Romain BRANCHE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.